Exprimez-vous

Laissez-nous votre message. Ce que vous voudriez nous partager, ce que vous avez sur le cœur.
Suite à la présence de très nombreux spams nous parvenant dans cette rubrique, nous avons été obligés d’en renforcer la protection. Merci de votre compréhension.

Votre témoignage

 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Votre message ne sera visible qu'après que nous l'ayons examiné.
238 messages.
Muriel Muriel a écrit le 18 juillet 2006 à 9 h 15 min:
Bonjour à tous,
Alesio, ma tit boule d'amour nous a quittée à 15 jours de vie. J'avais tellement d'amour à lui offrir, mais il est parti et je ne l'accepte toujours pas aujourd'hui. Depuis, nous avons eu deux merveilles, mais je vis toujours avec cette peur de les perdre. Je me rends compte qu'il est temps que je remonte la pente pour mon fils qui nous a quitté et pour notre famille qui continue a vivre. Mais je n'y arriverai pas toute seule. J'essaie, mais là je suis arrivée au 6eme dessous, au point de me dire que je dois rester en vie pour ma famille. Sinon, je ne serais plus là aujourd'hui. J'espère retrouver la vie un jour et accepter ce qu'il nous est arrivé. J'ai lu les témoignages et je souhaite un grand courage a toutes ses personnes, qui comme nous, on un jour perdu leurs enfants. Ce qui ne nous semblera jamais normal, puisque ce sont nous les parents qui sommes censés partir de ce monde avant eux.
Daniel Daniel a écrit le 9 juillet 2006 à 18 h 36 min:
Nous avons perdu notre petit dernier le 13 juillet 2002, il s'est fait écrasé dans une ferme par un Caterpillar (AUVE dans la MARNE). Le chauffard était pressé de finir sa journée. Vous pouvez aller visiter le site de : jeanbaptistebrunet.com.
Mais notre vie est bien triste maintenant, il faut énormément de courage pour survivre.
Daniel.
Delporte Mady Delporte Mady a écrit le 30 juin 2006 à 13 h 54 min:
Bonjour,
je m'appelle Mady, j'ai moi même perdu un enfant le 05/08/2003, il s'appelait Marvin et avait 14ans. Malheureusement, c'est un enfant victime de la route comme tant d'autres. Je souhaite beaucoup de courage à tous les parents qui ont subi ce même drame. J'ai crée un site en hommage à mon fils Marvin. Vous pouvez connaitre son histoire sur l'adresse de son site.
http://marvin.site.voila.fr/
Tendres pensées pour tous ces anges qui nous ont quittés trop tôt.
Véro Véro a écrit le 27 juin 2006 à 17 h 24 min:
Bonjour,
je viens de perdre un enfant. Il n'a vécu qu'une journée, mais il me manque terriblement et je n'arrive pas à le supporter. Je viens de lire certains témoignages et je voudrais correspondre. Comment faire ?
Pam Pam a écrit le 14 juin 2006 à 13 h 46 min:
Bonjour à toutes et à tous,
ce site réchauffe les cœurs!!! Ma soeur a perdu sa petite Solena... Elle a dû accouché normalement à 6 mois et une semaine, car Solena avait un œdème au mollet qui,en une semaine est monté au cerveau. Nous aurions tant voulu faire la connaissance de notre petite nièce, petite-fille... Ma sœur est tellement triste, j'ai mal!!! Je voudrais l'aider, mais elle rejette tout le monde. Je prie de tout mon cœur pour que ma sœur réapprenne à vivre... "Quand on marche seul, on ne marche pas loin..." Un dicton africain. Courage à vous tous.
Et un petit mot à Solena, ma filleule: "Pour t'accueillir en leur sérénité, les anges chanteront..." et merci d'être venue me voir, dans mes rêves...
Marie Marie a écrit le 17 mai 2006 à 15 h 30 min:
Si vous avez tout comme moi besoin et/ou envie de partager votre cheminement de parent(s) désenfanté(s), un groupe d'échange et de rencontre est en train de se former dans la région de Ciney/Dinant. Vous pouvez me contactez en utilisant mon adresse mail.
Nat Nat a écrit le 11 avril 2006 à 20 h 13 min:
Bonsoir,
Je me permets de laisser une petite annonce importante à mes yeux.
Le vendredi 5 mai 2006 à 20h à l’église St-Laurent de Virton, j'organise une soirée pour permettre aux parents désenfantés de se rencontrer. "L'ensemble vocale de la Villerselle" et la chorale "les polysons" chanteront pour nos enfants trop tôt disparus. A la fin de la cérémonie nous offrons un verre de l'amitié pour permettre des échanges libres entre les différents parents. L'entrée est gratuite.
Bienvenue à vous tous.
Nathalie.
Flo Flo a écrit le 1 avril 2006 à 19 h 09 min:
Le jour de la fête des mamans, mon petit Valentin est parti, emporté par une leucémie. Après 9 ans d'absence, je n'arrive toujours pas à surmonter cette dure épreuve. Je ne vis plus, mais je survis... J'en parle peu mais j'y pense souvent. J'aimerais échanger avec d'autres mamans qui vivent la même douleur.
Elise Elise a écrit le 21 mars 2006 à 15 h 31 min:
Mon tout petit Come aurait 3 mois aujourd'hui... Il est né, à terme, le jour de l'hiver et n'a vécu qu'un seul jour, nous ne savons pas pourquoi. Aujourd'hui, même s'il neige, c'est le retour du printemps. J'espère que le soleil à venir mettra un peu de chaleur sur nos cœurs meurtris...On en a tellement besoin!
Jef Jef a écrit le 3 mars 2006 à 15 h 18 min:
Nous avons rencontré hier soir Martine, bénévole dans cette association.
Merci pour ton accueil, ton écoute et tes messages chaleureux. La perte d'un enfant rend marginal.C'est pour cela que nous sommes en recherche de parents vivant la même situation afin d'apprivoiser notre nouvelle vie....
Notre fils Félicien a vécu 9 mois et 12 jours. Né le 15 décembre 2006 d'une malformation cardiaque connue, il est décédé le 27 décembre 2006. Notre fils aîné,nous a offert les deux plus beaux cadeaux. Celui de connaître le bonheur d'être parent, l'autre est qu'il nous a attendu afin qu'on puisse se dire au revoir. Il a lutté jusqu'au bout et après nos adieux, il s'en allé. L'équipe médicale de Saint-Bruxelles a eu les mots justes. Il nous faut maintenant les vivre de l'intérieur. Marc Lavoine chante: "Même si c'est pas tout rose tous les jours, mon coeur se bat pour toi mon amour..."
Merci à toi Martine d'avoir pris le temps d'écouter notre histoire.
Oli Oli a écrit le 28 février 2006 à 20 h 10 min:
Bonsoir, Amour, respect, réciprocité, famille sont ...étaient... les maîtres-mots de notre famille. Nous avons vécu 24 années d'un bonheur absolu. Mariés depuis 27 ans, deux enfants, le couple de roi. Un garçon de 24 ans, un gamin, un vrai. Bon, juste, honnête, sérieux, travailleur et aimant une fille de 21 ans. Studieuse et rieuse, collectionnant les amourettes, mais avec sérieux et tendresse. Une famille heureuse, en un mot comme en cent. Puis ce foutu vendredi 20 janvier 2006 est arrivé. Mon fils, motard comme moi, rentrait de son travail. Il a été heurté par une voiture, Sébastien a été éjecté de sa moto et projeté contre les rails de "sécurité". Il est mort sur place, pratiquement sous mes yeux car ne le voyant pas rentrer, je suis parti à sa rencontre. Je le vois sur la route, couché. Je hais la vie et ce qu'elle me fait endurer. Mon fils, mon enfant est mort sur ce p... de ring, j'aurais donné cent fois ma vie pour lui. Toutes mes pensées sont pour lui tout le temps. Je t'aime, mon Sébastien.
Mireille Mireille a écrit le 23 février 2006 à 13 h 52 min:
Je vous admire, chers parents, moi je ne peux me rendre à vos réunions. Je pense que cela ne m'enlèvera pas mon chagrin, mon fils Dominique (34), ma belle-fille Nathalie(29) et mon amour de petit fils Louis (2) ont été tués le 25/7/2005. Je ne sais pas comment j'ai pu survivre jusque maintenant. Je consulterai le site plus souvent. Pensez à moi. Merci
Valérie Valérie a écrit le 20 janvier 2006 à 13 h 19 min:
Bonjour à tous,
Il y a quelques mois, je vous écrivais une mauvaise nouvelle...
Et bien en voici une bonne : je viens d'apprendre que je suis de nouveau enceinte. Même si j'ai très peur pour cette nouvelle grossesse, je reste confiante et espère pouvoir partager avec vous un peu de cette confiance et l'espoir de jours meilleurs.
Micron
Jean-Jacques Jean-Jacques a écrit le 6 novembre 2005 à 7 h 15 min:
Très touché par votre site, à la fois si sobre et si beau. Je suis un papa ayant perdu sa fille au mois de mars 1994 et je pense que des sites comme celui-ci sont importants. La mort étant un sujet tellement tabou, qu'il permet tout de même à beaucoup, d'exprimer ce qu'ils n'arrivent pas à exprimer au quotidien. Parfois (souvent) par manque d'écoute. Bonne et longue route !
Valérie Valérie a écrit le 23 octobre 2005 à 18 h 24 min:
Bonjour à tous,
Il y a maintenant un peu plus de cinq mois, nous avons perdu notre petit Yann, qui a sacrifié sa vie pour sauver la mienne... Il est né à 5 mois et demi avec 450 grammes. Mais malheureusement, il était trop petit pour survivre... Tout se passait pourtant bien jusqu'à ce que... Pour une première grossesse, j'aurais voulu que ça se passe mieux... Maintenant nous sommes physiquement prêts à donner un petit frère ou une petite sœur à Yann, mais pour ma part, j'ai terriblement peur... Mes grossesses futures, et ma vie entière, ne seront plus tout à fait comme avant maintenant... Avez-vous vous aussi perdu confiance en vous ? Comment retrouver la confiance en soi ??? Et surmonter la peur d'une autre grossesse ? Merci.
Valérie.
Isabelle Isabelle a écrit le 15 septembre 2005 à 19 h 40 min:
Je ne sais quoi vous écrire, à part que je souffre horriblement depuis mon accouchement. Rien n'est plus pareil. J'entends ce bébé pleurer toutes les nuits. J'ai du mal à dormir, la nuit me fait peur et le regret de ne pas avoir eu le cran de l'avoir me hante. Au secours. J'ai peur d'être tombée bien bas.
Isabelle Isabelle a écrit le 15 septembre 2005 à 8 h 33 min:
A mon ange Safia qui ma quitté trop tôt à 23 semaines et 3 jours de grossesse. Tu me manques, je me sens vide et perdue.
Je t'aime.
Ta maman.
Patricia Patricia a écrit le 27 août 2005 à 23 h 37 min:
Je viens de découvrir votre site et suis heureuse de pouvoir lire des textes laissés par d'autres parents ayant malheureusement vécu la mort d'un de leurs enfants. Il n'y a rien de pire que la perte d'un enfant et c'est pour cela que de lire des messages laissés par d'autres parents dans la douleur nous permet de savoir que nous ne sommes malheureusement pas seuls sur ce terrible chemin du deuil. Merci à vous pour ces beaux textes laissés sur ce site. J'espère du fond du coeur que notre vie sur terre ne soit qu'un passage et que le meilleur reste à venir afin que nous soyons tous à nouveau réunis pour l'éternité dans l'au-delà .
Patricia.