Exprimez-vous

Laissez-nous votre message. Ce que vous voudriez nous partager, ce que vous avez sur le cœur.
Suite à la présence de très nombreux spams nous parvenant dans cette rubrique, nous avons été obligés d’en renforcer la protection. Merci de votre compréhension.

Votre témoignage

 
 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Votre message ne sera visible qu'après que nous l'ayons examiné.
van dorpe van dorpe de roux a écrit le 10 avril 2017:
Je me présente je m'appelle Stéphanie j'ai perdu mes fils un en juin 2015 et le deuxieme le 24mars 2017. C'est la première fois que je vient sur un site comme ceci , j'ai un peu dure a géré j'ai tellement mal de leur absence , je voudrais arreter le temps ceux qui es impossible. j'aime tellement mes anges et sa fais un vide immense et j'ai perdu une partie de mon cœur
lecoz laurence lecoz laurence de othis a écrit le 7 avril 2017:
Je me présente laurence maman de 3 enfants , mon fils chéri aîné (26ans) m'a été arraché a la vie il y a 3ans par une putain de conductrice qui se croyait seule sur la route et sans aucun respect pour pour la vie d'autrui telephone au volant et stop non respecté (delit de fuite ) cette putain de chauffarde a tué mon fils et je suis confronté a la croiser vu qu'elle vit dans la même commune que moi et en plus ose me tenir tête en me disant que c'est un "accident comme il en arrive tous les jours " comment ose t'elle ?? Elle a tué mon bébé m'a tué moi aussi ainsi que sa petite soeur son petit frère et son papa elle nous a detruit ...comment cette putain de justice peut la punir avec une simple amende de 250 € de non respect de priorité et téléphone au volant (preuve a l'appui fourni par son opérateur téléphonique) j'ai non seulement la rage contre la justice mais surtout par cette salope qui ose me tenir tête et me dire que ce n'était qu'un accident comme il en arrive tous les jours ... je ne veux voir aucuns psy car il ne connaisse pas mon fils comment faire ? Je veux me battre pour lui il n'y a que lui qui m'importe sans lui je n'existe plus ...il représentait tout pour moi c'est l'amour de ma vie avec un grand A
Annie Annie de Villemandeur a écrit le 17 février 2017:
La vie est impitoyable à nous enlever ceux que nous aimons plus que tout, nos chers enfants. Nous ne nous en remettrons jamais en espérant les retrouver, un jour....
nadine alus nadine alus de niafles a écrit le 11 février 2017:
Ma fille est décédée en septembre dernier suite à un cancer rare, des tumeurs germinales. A 16 ans, elle s'est fait opérée d 'une tumeur, à 26 ans suite à la naissance de son fils, une nouvelle tumeur est apparue. Elle s'est battue pendant cinq ans, trois opérations, des chimios très lourdes mais ce maudit cancer me la prise. Elle me manque tellement, on était très proche, j'essayais d'être toujours présente à ses cotés, un lien très fort m' unissait à elle, elle avait la joie de vivre, elle avait un courage extraordinaire. Mais malgré tout ça, elle est partie suite a toutes ses années de souffrances, la vie est trop cruelle et injuste. Je l'aime tellement, c'est tellement dur d'avancer sans elle, mais son fils est là et je dois penser à lui qui n'a plus sa maman adorée.
Ada Barnaba Ada Barnaba de Fléron a écrit le 5 février 2017:
Déjà 7 ans Luca que tu es parti pour l'autre rive nous laissant anéantis, le temps passe mais le souvenir reste et restera à jamais dans mon coeur, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerais pour toujours repose en paix mon fils et veille bien sur nous
DUJARDIN Marie-Jeanne DUJARDIN Marie-Jeanne de Bruxelles a écrit le 6 décembre 2016:
Bien avant les fêtes j'aimerais vous partager une chanson dont il y des versions plus récentes, amis celle ci me fait beaucoup penser à mon mari, que Julien 18 ans a rejoint bien trop vite https://www.youtube.com/watch?v=1pk-SLQPYJ0
Barnaba Barnaba de Fléron a écrit le 19 novembre 2016:
Luca,

19 Novembre 1986, jour de ta naissance, quelle joie tu as apporté dans ma vie!
Aujourd'hui 19 Novembre 2016 date importante car tu aurais dû fêter tes 30 ans!
Cela fait 7 ans que tu manques à ma vie, et j'ai toujours l'impression que c'était hier!
Mais dans mon coeur resteront graver pour toujours les plus beaux souvenirs de la belle
personne que tu étais.
Pour l'éternité je t'aime mon fils 💖
Bon anniversaire dans ton paradis blanc💖
Annie Annie de Villemandeur a écrit le 23 août 2016:
Beaucoup parlent des vacances... comment se sont- elles passées, cela fait du bien... être en vacances, les parents désenfantés ne le sont plus jamais car ils ressassent inlassablement leur douleur d'avoir perdu leurs amours, plus jamais les vacances ne seront ce qu'elles étaient avant...
DUJARDIN Marie-Jeanne DUJARDIN Marie-Jeanne de Bruxelles a écrit le 26 juin 2016:
Appartement 2BD - chambre à gauche - fenêtre donnant sur cour intérieure, baignée de lumière - SA CHAMBRE - Elle est veuve de lui, immobile, figée, silencieuse. Elle lui tends les objets qu'il ne touchera plus. Elle lui renvoie son sourire qu'il lui avait accroché sur ses murs. Elle éclate de cette couleur jaune dont il l'avait revêtue. Elle pleure son absence. Elle attends sa maman, pour qu'elle y découvre les souvenirs à portée de mains, en douceur elle l'appelle et espère qu'elle y arrivera, à franchir sa porte... !
Je suis la maman de Julien, cette semaine, je revis ce vendredi 24/6 où tout a basculé ! Ce dimanche 22/6 toute la famille réunie pour les 92ans de maman - Julien et moi ne sont pas présents - Mais je suis présente à Julien, qui lui n'est "déjà" plus présent - je le veillerai pendant une semaine - il est dans le coma, il est resté pendant 11minutes sous eau, je déplore la négligence des maîtres nageurs! 1829 jours se sont passés !Le procès n'est toujours pas terminé, la piscine va en appel, alors qu'ils ont été condamnés ! Je suis à nouveau dans une vague de chagrin... J'aurais besoin de bras autour de moi ... Julien d'où tu es aide moi à tenir debout ! Mon bel enfant, tu fêterais tes 24 ans le 13 Juillet !
Grazia Grazia a écrit le 16 juin 2016:
Double deuil, mon père et mon fils adoptif.
TIFFANY GALLAIS TIFFANY GALLAIS de LEUHAN a écrit le 3 juin 2016:
Bonjour à tous, je m'appelle Tiffany, je suis maman de deux merveilleux garçons; Hael 11ans et Thao né le 10 septembre 2014, parti le 4 avril 2016 à l'age de 18 mois. Mon petit ange est parti de façon très subite, une grippe maligne, une incubation de quelques heures. Je n'ai rien vu venir, Thao a fait un peu de fièvre à la crèche, je suis allée le chercher, il était 15h30, tout allait bien, nous sommes rentrés, nous avons joué, et comme il était fatigué, je l'ai mis au lit pour la sieste, je lui ai fait un câlin, je lui ai dis que je l'aimais fort comme tous les jours, puis j'ai fermé la porte. Il était 17h, à 19h30, je suis allé le chercher pour qu'il vienne manger, mais c'était trop tard. Rien n'y a fait, ni les massages cardiaques, ni les prières, ni mes cris, rien n'y a fait. La vie m'a arraché mon ange, mon bébé, mon prince. Je ne comprends toujours pas ce qu'il s'est passé. Ce genre de chose arrivent à 1 personnes sur des milliers et que dans des cas particuliers. Thao ne faisait parti d'aucun de ces cas, c'était un enfant en très bonne santé, jamais malade, toujours souriant, joueur, espiègle, curieux, gentil et aimant. Il était mon petit koala, toujours collé à moi du matin au soir. Je me sens comme déchirée de l'intérieur, révolté, vidé. Je suis totalement perdue. Mes enfants sont mon équilibre, ma raison d'être. Je cherche de l'aide, des conseils, des témoignages similaires ou non. Je suis tellement abattue, et je dois rester debout pour mon grand garçon. S'il vous plait aidez moi.
Walter Walter a écrit le 18 mai 2016:
Bravo pour le gestion et la mise à jour de ce site.
pin pin de villemandeur a écrit le 11 février 2016:
Je voudrais préciser que le message du 1er janvier et du 28 déc sont de Annie la maman de Jérémy et le message du 2 janvier est de Annie la maman de Frannck,
Barnaba Barnaba de Fléron a écrit le 5 février 2016:
Luca aujourd'hui cela fait déjà 6 ans que tu t'es envolé pour le pays des anges, mais malgré le temps qui passe, ton absence, ton beau sourire, ta gentillesse, tes longues explications dans nos discussions me manqueront toujours autant, je ne m'y ferais jamais, tu me manques tellement mon ange, que mon amour t'inonde de lumière
Annie, Maman de Franck Annie, Maman de Franck a écrit le 2 janvier 2016:
Que 2016 reconnaisse la souffrance de tous les parents qui ont perdu un enfant, deux enfants ... La société nous broie à chaque instant de notre vie. La compassion est le plus souvent très brève, trop brève. Nous sommes condamnés à souffrir en silence, repliés sur nous ...
Annie, Maman de Jérémy Annie, Maman de Jérémy a écrit le 1 janvier 2016:
Je sais dans quel état peuvent être les parents qui ont perdu leur enfant; je leur souhaite de tout cœur qu'ils trouvent des mains tendues, de l'écoute, de l'empathie car même avec cet immense drame, la vie leur serait un peu plus supportable; non seulement nous vivons un calvaire mais en plus, il faudrait que nous comprenions les autres... 2016 sera t-elle l'année de la reconnaissance de notre souffrance?
Annie, Maman de Jérémy Annie, Maman de Jérémy a écrit le 28 décembre 2015:
Une forte pensée pour Gautier, ses parents et son petit frère. Oui, c'est une épreuve sans fin, sans beaucoup de répit, la vie n'est plus la même... mais elle serait allégée si les autres qui ne peuvent pas comprendre, car c'est impossible, respectent notre peine car cela est possible. Oui,seulement nous tenir la main serait déjà un grand soulagement pour nous pauvres parents désespérés. Je suis tellement avec vous! Maman de Jérémy.
Benoist Benoist a écrit le 27 décembre 2015:
Mon fils ainé Gautier s'est tué en ski, sur la station de La Plagne le 20 février 2013, à l'âge de 16 ans, 2 mois et 9 jours ... Chaque jour qui passe est une épreuve que nous tentons de surmonter, ma femme, son petit frère Paul et moi ... La condamnation est prononcé à perpétuité ! Il n'y aura pas de remise de peine ... Et c'est bien ce manque d'espoir face au chagrin qui me semble le plus dur à regarder en face ... A tous ceux qui vivent ce type de drame, je voudrais vous dire que je vous tiens (en pensées) les mains pour vous aider à ne pas tomber .... A tous ceux qui liraient ces lignes et qui ne vivent pas ce drame, aller tenir les mains de ceux qui risquent de tomber, sans dire quoi que ce soit ... C'est inutile ...
Marie-Jeanne Marie-Jeanne a écrit le 2 décembre 2015:
Un des souhaits que je me fais pour cette année 2016 ! « Devenir l'éducateur d'un enfant disparu sera le travail de ce qui me reste à vivre sur "cette terre", comme aimait le dire mon bel enfant blond, unique, Julien décédé suite à une noyade quelques jours avant ses 19ans. Lui donner sa juste place dans ma famille, auprès de ses oncles, tantes, cousins, cousines, neveux, nièces. Le laisser évoluer en eux, lui qui ne grandit plus mais grandit quand même. Comme l'on devient parent d'un tout petit, puis d'un écolier, puis d'un adolescent, je continue sans son papa à devenir Maman entre Ciel et Terre d'un enfant mort. Moi qui n'en avait qu'un, j'aurai l'étudiant terminant son université avec distinction, j'aurai le beau jeune homme aux yeux bleus amoureux, j'aurai le futur papa tout joyeux m'annonçant que je vais devenir grand-mère, j'aurai tout cela dans mes rêves la nuit, et la journée je continuerai à apprendre à vivre en souriant en repensant à mon beau nageur décédé, Mon Enciellé. Ma relation parent-enfants continuent avec eux tous, lui l'enfant rêvé, lui l'enfant décédé et vous ma famille. Il y a simplement moins de monde pour me montrer la voie, et chacun sait qu'il doit tout inventer. Puiser en moi-même, puiser dans le bonheur entrevu ou accompli, les forces et la manière de fonder un nouveau départ avec mon bel enfant qui ne sera plus jamais là. » MMN K' T' M' maman qui t'aime
Annie Annie a écrit le 25 novembre 2015:
Les fêtes de fin d'année approchent... Oui la vie continue normalement pour la majorité d'entre nous et tant mieux. Quant à moi, je n'ai aucun désir de me mêler à tout "çà". J'ai la simple et profonde envie de me rapprocher de mon amour, de le sentir au plus près de moi et cela se fera qu'à mon seul rythme, loin de tous les vacarmes. Pour cette fin d'année Jérémy, j'attends un signe de toi, je t'aime, bel enfant aux yeux si bleus de douceur...